Ma démarche

L'identité en jeu.CSJ’ai étudié la psychologie de l’enfant à Genève avec Jean Piaget dont on m’a parfois considéré comme un disciple. Cela tient sans doute au fait que j’ai pendant quelques années enseigné la psychologie de Piaget (en particulier à l’Université de Montréal et à l’Université Columbia à New York). Cependant, mes intérêts pour la psychologie sociale et pour la sociologie ont fini par prendre le dessus, et je suis devenu un sociologue — disons — intéressé par la psychologie. La raison de cette conversion, ou de cette évolution, tient à une certaine insatisfaction quant aux explications psychologiques, qui me paraissaient souvent un peu partielles, c’est-à-dire insuffisantes. Certes, la société est composée d’individus, mais connaître l’individu ne suffit pas pour comprendre la société. Et vu que les individus agissent presque toujours dans un cadre social et qu’ils ont été façonnés par divers environnements sociaux, on ne peut pas les expliquer en les déconnectant d’autrui. C’est pour ces raisons très banales que j’ai cherché dans mes livres et mes articles à relier psychologie et sociologie, à analyser les « liens micro-macro ». Je pourrais justifier ma démarche en disant que ce qui est connecté dans la réalité doit tôt ou tard être relié dans l’esprit. Je pourrais aussi insister sur les niveaux de la réalité, qu’elle soit physique, chimique, biologique, psychologique, ou sociale; chaque discipline étudie des choses composées de parties, parties qui ont des propriétés différentes des choses auxquelles elles appartiennent. Il faut donc chercher à expliciter ces différences; il est difficile de comprendre une chose sans rien comprendre à ses parties, et il est difficile de comprendre ces parties sans Voirsavoir ce dont elles font partie. Bref, il y a de multiples manières de défendre la nécessité de liens micro-macro, qui constituent une des dimensions de l’interdisciplinarité, que ce soit d’un point de vue épistémologique ou méthodologique.

Ce que dit Mario Bunge sur les liens micro-macro

Liens micro-macro dans l’étude de l’identité

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s